Scanner

SCANNER A LA CLINIQUE SAINT AME

déroulement d’un scanner en video:http://www.dailymotion.com/video/xc5kzd_lexamen-au-scanner_tech

Un mot de technique :

Le scanner est un appareil qui produit des images en coupes du corps humain à des fins diagnostiques. Il recherche des anomalies non détectables en radiologie conventionnelle ou à l’échographie.

Il se présente comme une table d’examen qui coulisse dans un anneau ouvert aux deux extrémités.
Le scanner utilise une source de rayons X émise par un arceau rotatif au sein duquel glisse le lit d’examen sur lequel se trouve allongé le patient.
Les images obtenues sont reconstituées en trois dimensions au moyen des outils informatiques reliés à l’appareil.


Comment se déroule l’examen:  

La préparation se fera dans une salle proche du scanner ou dans votre cabine avant l’examen. Dans la plupart des cas, il faudra injecter dans une veine du pli du coude un produit à base d’iode opaque aux rayons X. Parfois, il faudra injecter ce produit en cours d’examen. L’aiguille qui sera posée restera donc en place dans votre veine jusqu’à la fin de l’examen pour ne pas avoir à repiquer. Lors de l’injection de ce produit, vous éprouverez sans doute une sensation de chaleur dans tout le corps. Elle est tout à fait normale et passagère.

Le médecin ou le manipulateur qui réalisera l’examen vous précisera les vêtements qu’il faudra enlever. Il est conseillé d’aller aux toilettes avant l’examen, vous serez plus à l’aise. Vous serez installé le plus confortablement possible (généralement sur le dos) sur le lit d’examen qui glissera doucement dans un anneau.

Le scanner est ouvert devant, derrière et sur les côtés. A l’intérieur du scanner, l’émetteur-récepteur de rayons X tournera autour de la partie du corps à examiner pour chaque image. Vous ne le verrez pas mais vous l’entendrez quand il se mettra à tourner. Ce bruit est normal, ne vous inquiétez pas. Le lit se déplacera un tout petit peu ou en continu. L’équipe médicale sera derrière la vitre : elle vous verra et vous entendra parfaitement. Vous ne serez pas seul et vous pourrez signaler ce que vous ressentirez à haute voix.

Si c’est nécessaire, une personne vous parlera dans un micro et régulièrement, avant chaque image, vous demandera de retenir votre respiration pendant une dizaine de secondes et de ne pas bouger pour que les images ne soient pas floues. Selon les examens, il sera nécessaire de faire plus ou moins d’images : la durée de l’examen pourra donc varier.

Est-ce douloureux ?

L’examen peut être considéré comme très confortable. Il n’est absolument pas douloureux. Quelques positions demandées, comme avoir le bras derrière la tête ou de rester allongé sur le ventre, peuvent être fatigantes pour certains, si l’examen est long.
S’il faut injecter du produit de contraste, vous ressentirez la piqûre (comme pour une prise de sang). La pénétration du produit peut entrainer une impression de chaleur dans tout le corps (et surtout au niveau de la gorge et du bas ventre). Elle disparaîtra en moins d’une minute. La première injection pourra aussi vous donner des nausées pendant quelques secondes. Si d’autres injections sont nécessaires, ces nausées ne réapparaîtront pas.

Quelles precautions ?

Si vous faites des ALLERGIES comme l’urticaire, de l’eczéma ou de l’asthme, il est important de le signaler quand vous prenez votre rendez-vous et de le rappeler avant que l’on vous injecte le produit de contraste.

Si cet examen concerne votre ENFANT. Votre présence ne sera que rarement possible dans la salle d’examen. Parfois  dans des contextes difficiles il vous sera possible de rester avec lui muni d’un tablier de plomb .Rassurez-le avant, en lui exprimant le plus simplement possible le déroulement de celui-ci.

Madame, si vous pensez être ENCEINTE signalez-le au médecin ou au manipulateur. Par précaution, l’exposition aux rayons X sera soit minimal soit plutôt évitée si cela est possible. Il faudra dans tous les cas éviter un scanner avant 12 semaines de grossesse

Comme pour toute injection de contraste iodé  il faudra s’assurer que votre fonction rénale est bonne par une prise de sang avant l’examen.
Si vous avez bénéficié d’une injection intra veineuse pour votre examen, il est important de vous hydrater après l’examen (au moins 1,5 litre d’eau).

Nous vous conseillons aussi l’article sur l’IRM Douai.